0 5 minutes 7 mois
Spread the love

Une fonction régalienne à laquelle le Ministère sénégalais en charge de l’Agriculture, de l’Equipement Rural et de la Souveraineté Alimentaire (MAERSA) se consacre ; C’est en cela que ses délégués, à la COP28 Dubai2023, s’attellent pour mettre en exergue les enseignements tirés de sa participation et de participer aux SIDE-évents aux réunions , rencontres et échanges au Centre Expo de Dubaï. Au Building 14 du Pavillon B2 au centre expo de Dubaï où se déroulent les rencontres au delà de celles extérieures, le travail des délégués du MAERSA /DA n’est pas de tout repos .il faut reconnaître que les actions du MAERSA / DA sont en cohérence avec les politiques nationales notamment la stratégie nationale de souveraineté alimentaire et du Plan Sénégal Emergent acclimaté vert. Ainsi à la COP, la vingt-huitième (28 éme) sur le climat que Dubaï a l’honneur d’accueillir cette année 2023 , le rôle de la Direction de l’Agriculture (DA)sur le portage fait sur le changement climatique à travers la Plateforme CCASA (Agriculture Changement Climatique et Sécurité Alimentaire) est bien mis en relief confirme M. Djibril Diagne Coordinateur de la Plateforme Changement Climatique Agriculture et Sécurité Alimentaire (CCASA)au MAERSA/DA qui estime que la Direction de l’Agriculture est la porte d’entrée du volet Changement climatique au MAERSA et se déploie vivement à la mise en œuvre et à la coordination du programme annuel agricole qui depuis 2015 sur proposition de la Plateforme CCASA a adopté un programme d’adaptation adossé au programme annuel avec une enveloppe dégagée d’environ trente milliards pour faire face aux effets du Changement climatique; « Ils impactent non seulement l’Agriculture mais aussi les agriculteurs surtout en hivernage oû plus de 60% des emblavures se font à cette période poursuit Mr Diagne. La participation du MAERSA s’est traduite également en termes d’accroissement de la visibilité des réalisations ,des activités en vue de les amplifier pour satisfaire à la demande et aux besoins des producteurs .Dans ce sens », l’octroi d’une enveloppe de plus de 10% des engrais subventionnés constitués auparavant d’ engrais conventionnels et chimiques et qui vont être substitués par les engrais organiques pour la réduction des gaz à effet de serre vient parachever un long combat mené depuis des années et satisfait aujourd’hui comme le témoigne Mr Ibrahima Khalil Sabaly de la DA membre de la délégation. C’est en cela que s’articule tout le travail de cohérence du MAERSA estime Mr Boubacar Dramé CT au MAERSA à travers le suivi et l’opérationnalisation mais aussi l’évaluation » et la subvention qui va être reconduite cette année , va véritablement contribuer à la réduction des Emissions de Gaz à Effet de Serre dans le secteur agricole . « En outre c’est le combat mené depuis des années ayant abouti à l’octroi d’une enveloppe de plus de 10 % Il faut noter les efforts importants obtenus par la qualité du travail de la DA estime Mr Djibril Diagne qui considère qu’en matière de planification, la DA porte à travers la Plateforme CCASA, le Plan d’investissement de l’Agriculture Intelligente face au Climat(PIAIC ) qui permet de planifier l’ensemble des aspects en court, moyen et long terme de l’ensemble des aspects qui vont accroître la résilience des producteurs en termes d’adaptation mais aussi de réduction des émissions dans le secteur qui fait partie des trois (3) secteurs les plus polluants au Sénégal selon les études faites par la CDN, mais aussi aussi d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations qui est la mission régalienne du MAERSA « .Mr Diagne reconnaît de fort belle manière  » que les actions du MAERSA / DA sont en cohérence avec les politiques nationales notamment la stratégie nationale de souveraineté alimentaire du Sénégal, , le PSE acclimaté vert avant de conclure sur la cohérence des engagements pris par le Sénégal en matière de lutte contre le changement climatique et sur la nécessité d’une bonne mise en œuvre « Babacar sene Babaclimat /journal Agropasteur

Laisser un commentaire