0 4 minutes 1 mois
Spread the love

Le PIESAN participe  à la 24 éme édition de la FIARA ; il a accompagné  la participation de ses bénéficiaires  de ses zones d’intervention installés dans le Village Institutionnel du Ministére de l’Agriculture de la Souveraineté Alimentaire et de l’Elevage ; » l’innovation cette année apportée à la participation du PIESAN c’est l’accompagnement des Sociétés Coopératives » informe Mr Mor Talla Fall en charge du logistique au PIESAN ;Ce sont les Unions de Coopératives, les Coopératives transformées, les Unités de transformation poursuit –il.

Le PIESAN s’inscrit dans une logique de prise en compte du Genre dans ses zone d’intervention à savoir Dakar Louga,Saint Louis et Thiés , la zone de la Grande Niayes et contribue fortement à l’atteinte de la Souveraineté Alimentaire et au développement et renforcement d’une Agriculture Durable et Rentable

Le modèle organisationnel adapté aux  bénéficiaires est articulé autour de la mise en place de  sous-projets individuelles, des champs école de démonstration, des unités de transformation  équipées , le matériel agricole et des coopératives du Projet d’Intensification de l’Agriculture Eco Soutenable dans les Niayes (PIESAN) pour l’atteinte des objectifs assignés à l’Unité de Gestion du Projet.

Aujourd’hui à la FIARA les bénéficiaires sont présents avec leurs produits et témoignent à suffisance leur satisfaction à la bonne mise en œuvre du Projet qui a permis l’atteinte de leurs  résultats qui ne manqueront pas certainement d’impacter voire booster non seulement les productions horticoles et l’amélioration de la productivité horticole, mais aussi  réduire de façon soutenue le volume des importations, améliorer globalement les systèmes alimentaires et insérer les femmes et les jeunes dans l’entreprenariat agricole.

 Comme le témoigne Mme Bate Boye  de l’Union des GIE de Femmes Transformatrices de la Commune  de Ndiébel Gandiole dans le département de Saint Louis » des résultats concrets obtenus en termes de production et de transformation de nos produits ; ce sont les sirops, les jus à base de produits locaux pour s’inscrire dans la logique du consommer local en « produisant ce que nous consommons et consommer ce que nous produisons » ; ce sont les carottes ,l’aubergine, le chou,le tandarma, le madd, le ditakh, le bissap rouge et blanc ; mais aussi les céréales le couscous , le soump, la patate , les farines enrobées, les mangues séchées, l’oignon séché , les mets instantanés salés , la tomate séchée, la pomme de terre, les ships ; tout pour assurer la sécurité alimentaire , contribuer à la souveraineté alimentaire, à l’employabilité,  la génération de revenus à l’inclusion monétaire.

Au nom des bénéficiaires Mme Boye a traduit leur satisfaction au PIESAN qui leur a recouvré leur égale dignité   et tout le réconfort social dans leur communauté en traduisant tous leurs besoins en actes concrets au-delà de la diversité des productions, de la productibilité mais aussi en leur assurant des subventions, des fonds de roulement, et l’accompagnement en termes d’équipements, de visites d’échanges de participation de salon et de foires et de  formation.

Un véritable projet qui matérialise la vision des autorités en termes d’atteinte à la souveraineté alimentaire et de la réalisation de produire et de transformer ce que nous consommons, et de consommer ce que nous produisons et transformons !!.

Babacar Sene Journal Agropasteur

Laisser un commentaire