0 5 minutes 8 mois
Spread the love

Au Salon de Hanovre les sujets d’avenir pour l’Agriculture vont constituer les temps forts lors des journées thématiques .Des sujets phares sont abordés sur la scène des experts du 12 au 18 Novembre 2023 à Hanovre au Hall24 au Stand 025 .Un événement de dialogue et de réseautage dans le cadre de Agritechnica2023 avec des présentations d’experts de la trempe de Rolf Peters Visselhövede .Il abordera « Tendances dans la technologie de la pomme de terre « 

Regards Croisés avec Dr Rolf Peters, Visselhövede sur les tendances dans la technologie de la Pomme de Terre Le service de presse de la DLG au Palais des Congrès à travers un communiqué de presse informé que « parallèlement aux changements émergents dans les conditions-cadres politiques, cela entraîne de nouveaux défis qui doivent également être relevés à l’aide d’une technologie adaptée. » C’est toute l’importance de ce Salon .La culture de la pomme de terre a exigé une grande flexibilité de la part des agriculteurs au cours de la saison de croissance de cette année, en raison du changement intense des conditions météorologiques. Le stockage des pommes de terre est particulièrement affecté par l’augmentation considérable des coûts énergétiques, dans le contexte de la production de pommes de terre, Le système de ventilation par air extérieur existant a été complété par un refroidissement mécanique dans de nombreuses exploitations, Cela permet de garantir un stockage axé sur la qualité, même à des températures climatiques plus élevées. Dans les nouveaux bâtiments, les épaisseurs d’isolation de l’enveloppe extérieure sont donc considérablement augmentées, tandis que dans les entrepôts existants, l’objectif est de minimiser les ponts thermiques ainsi que toute entrée d’air incontrôlée. Le remplacement des anciens ventilateurs AC par des modèles EC plus efficaces, qui peuvent alors également disposer d’un réglage de vitesse en continu, est également pris en charge. Dans le cas de nouveaux entrepôts, on observe en même temps une subdivision plus forte en locaux de stockage plus petits. Celles-ci peuvent être remplies plus rapidement et ensuite gérées de manière plus spécifique en termes de température qu’une grande salle. Une augmentation de l’efficacité peut également être obtenue dans le stockage en caisses avec la transition vers des systèmes de ventilation forcée, qui peuvent assurer un séchage et un refroidissement plus rapides grâce à la surface de contact beaucoup plus grande de l’air et des pommes de terre qu’elles évacuent. En plus du soutien individuel à une gestion d’entrepôt axée sur la qualité, les processeurs de commande les plus récents offrent souvent également la possibilité d’optimiser la gestion de l’énergie. Ceci est réalisé en intégrant la plus grande utilisation possible de l’énergie régénérative auto-générée ou en gérant la température tout en tenant compte de la météo attendue dans les prochains jours. À mesure que la capacité de récolte continue d’augmenter, les exigences imposées à la chaîne de stockage pour maintenir la fonction tampon nécessaire au sein de la chaîne de récolte augmentent également. Outre les différentes unités à rouleaux pour la séparation des sols, les systèmes électroniques et pneumatiques de séparation des adjuvants suscitent également un intérêt croissant, car les exploitations agricoles ne parviennent souvent pas à trouver du personnel de récolte pour les moissonneuses. Il faut toutefois tenir compte du fait que plus les cailloux ou les mottes sont triés tard dans la chaîne de transformation, plus le risque d’endommagement des pommes de terre est grand. Pour le chargement et le nettoyage direct en bordure de champ ou depuis le champ lui-même, on utilise aussi bien des équipements de collecte mobiles que des wagons de transfert, dont certains peuvent également être équipés de dispositifs de séparation électroniques ou pneumatiques.

Babacar sene journal Agropasteur.

Laisser un commentaire