0 4 minutes 7 mois
Spread the love

C’est la 21ème réunion du Comité chargé de l’examen de la mise en œuvre de la Convention (CRIC21) à Samarkand, Ouzbékistan les  13-17 novembre 2023. Bonn/Samarkand, 09/11/2023  qui réunira environ 500 délégués de 196 pays et de l’Union européenne, de la société civile et du monde universitaire pour se pencher sur les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs stratégiques de la Convention.

C’est la première fois depuis sa création que la CNULCD organise l’une de ses plus importantes réunions en Asie centrale ; une rencontre intervenant à un moment crucial selon le communiqué de presse reçu à la rédaction, qui informe en outre que des données récentes publiées par la CNULCD montrent que le monde perd chaque année près de 100 millions d’hectares de terres saines et productives.

Si la tendance actuelle se poursuit, il faudra restaurer 1,5 milliard d’hectares de terres d’ici 2030 pour parvenir à la neutralité en matière de dégradation des terres dans le monde. Toutefois, l’arrêt de toute dégradation supplémentaire et l’accélération des engagements existants pourraient à eux seuls permettre de dépasser l’objectif de neutralité.

Le secrétaire exécutif de la CNULCD, Ibrahim Thiaw, a déclaré : « Les sécheresses, les incendies de forêt et les vagues de chaleur dont nous avons été témoins dans le monde entier sont les symptômes de crises climatique et naturelle de plus en plus graves et interdépendantes, les terres étant au cœur de ces deux crises.

Depuis 2015, quelque 4 millions de kilomètres carrés de terres saines et productives ont été perdus, soit une superficie équivalente à celle de l’Asie centrale. Nous devons de toute urgence mettre un terme à la dégradation des terres et restaurer au moins 1 milliard d’hectares pour atteindre les objectifs mondiaux en matière de terres d’ici 2030. »

Le CRIC21 se tiendra au centre des congrès Silk Road Samarkand. Les Parties auront l’occasion d’examiner les progrès accomplis et de formuler des recommandations en vue d’atteindre les objectifs mondiaux visant à prévenir et à inverser la dégradation des terres, conformément aux cadres stratégiques et de mise en œuvre 2018-2030 de la CNULCD.

Dans le programme du CRIC21 également, les axes qui constituent les points forts se traduisent en termes de session plénière d’ouverture le 13 novembre de 10h00 à 13h00 avec des déclarations introductives du président du CRIC, du secrétaire exécutif de la CNULCD et du représentant du gouvernement de l’Ouzbékistan, de caucus sur le Genre de la CNULCD les 14 et 16 novembre de 13h00 à 15h00 : des experts internationaux se réuniront pour discuter des droits fonciers des femmes, condition préalable au succès des efforts mondiaux de restauration des terres et de résilience à la sécheresse et d’événement politique de haut niveau sur les tempêtes de sable et de poussière, organisé par le gouvernement de l’Ouzbékistan .

Ces dernières années, les tempêtes de sable et de poussière ont augmenté en fréquence et en gravité en Ouzbékistan et dans les pays voisins.

Babacar SENE, journal agropasteur

Laisser un commentaire