0 6 minutes 3 mois
Spread the love

Le Premier ministre  Ousmane Sonko, a annoncé ce vendredi  lors du conseil interministériel dédié à la campagne agricole 2024-2025, au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio, , que l’amorce  des ruptures  en matière d’organisation et de procédures a sonné ; » finies les larmes des paysans mouiller le couscous des nantis » « Ronkhaniou Badolo dotoul  sime  tiéré  bour »conformément   à la vision du Président  de la République Son Excellence Bassirou Diomaye Diakher Faye»

Une forte ambition qui constitue un vaste chantier qu’il conviendra de bâtir avec l’ensemble  des acteurs  de manière inclusive, qu’il appelle  à la franche collaboration de chacun et de tous dans un élan patriotique.

Il s’agira de mettre en place  un dispositif organisationnel qui se développera  au-delà même de cet hivernage 2024,pour mieux organiser les procédures  tant dans la mise en place du matériel agricole  que celles des intrants agricoles ;une digitalisation des procédures de distribution des intrants agricoles et de sécurisation par les Forces de Sécurité et de Défenses pour ainsi dire que «  la distribution des semences sera désormais confiée aux forces de défense et de sécurité, en plus d’être digitalisée. »

Il  a  en outre souligné que malgré les investissements massifs alloués au secteur agricole ces dernières années, les résultats escomptés n’ont pas été atteints. Plus de 310 milliards de F CFA ont été investis entre 2020 et 2023, mais ces ressources n’ont pas pleinement bénéficié aux acteurs agricoles concernés.

Dans un souci de restructuration et d’efficacité, le gouvernement prévoit une refonte des mécanismes de subvention et de financement pour garantir une distribution adéquate des semences.

Le Premier ministre a souligné l’importance de cette initiative, la qualifiant de première du genre depuis l’arrivée au pouvoir du président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye. Pour accompagner cette transition, des sessions de renforcement des capacités seront organisées pour informer et former les acteurs agricoles sur les nouveaux schémas de financement et de distribution, pour qu’à terme  aboutir à des mécanismes innovants  de financement comme le crédit-bail ;

L’acquisition de matériels agricoles et leur nantissement seront instaurés dans les banques locales domiciliaires des ressources de l’Etat sous couvert la garantie souveraine des fonds de garantie mis en place par l’Etat.

Cette approche  estime Le Premier ministre est innovante  et permettra de réguler les marchés, d’assurer  un prix rémunérateur aux producteurs et de garantir le remboursement  des crédits ; Avec comme corollaire à ces mesures,  une approche  chaine de valeur en vue d’assurer des débouchés aux produits agricoles à travers la promotion de Champions Nationaux pour la transformation, jusqu’à la commercialisation des produits agricoles ;

Pour la dette aux Opérateurs Semenciers, une partie de la Dette 2021, 2022 et 2023 leur sera payée au plus tard le 10 Mai2024.

En ce qui concerne  la campagne 2023, 2024, une évaluation sera faite et des mesures seront prises à cet effet.

Sur autant de décisions prises par le Premier ministre, des instructions ont été données aux ministres en charge  ou en collaboration avec leurs homologues  pour leur opérationnalisation. Et qu’une traçabilité soit de mise  à travers les banques sur les actions des Opérateurs, et qu’une  distribution rapide  des semences et des  engrais soit de mise  avec l’implication des Coopératives  et des Sociétés de Coopératives ;

C’est aussi la promotion de la transparence estime le Premier ministre qui considère que le choix doit être sur la base vertueuse bien comprise ; et de travailler ensemble (secrétariat aux coopératives et à l’ »encadrement des paysans, les forces armées pour que les ayants droits soient identifiés en relation avec les services déconcentrés.

En ce qui concerne les attaques aviaires dues aux oiseaux granivores, des instructions données au ministre de l’agriculture de la souveraineté alimentaire et de l’élevage  appellent à la prise de   mesures de protection renforcées  par la DPV ;

Le Premier ministre s’est appesanti avant de conclure sur le Programme Matériel  et Equipements, le Programme ( InterMag/SISMAR) qui a englouti beaucoup de ressources financières où il a décidé qu »un audit de ce Programme soit réalisé ;

Il a en outre instruit le MASAE en relation avec le Secrétaire en charge des Coopératives  et de l’encadrement des paysans  et des Forces Armées de créer des commissions  de distribution en relation avec les autorités administratives et rapidement d’ici avant le 13 Mai ;mais aussi d’instaurer des chartes de bonne gouvernance  et d’établir des listes dans la transparence  pour ceux ou celles qui ont reçu la subvention , le matériel , les intrants ,qu’ils soient connues par les sénégalais ;

In fine pour le Premier ministre Ousmane Sonko, il s’agira de procéder en sorte que la subvention accède aux paysans  idem pour les intrants, et le matériel et équipements agricoles.

Babacara sene Journal Agropasteur/babaclimat

Laisser un commentaire