0 5 minutes 1 mois
Spread the love

Un événement historique que constitue l’organisation de l’Assemblée Générale Annuelle de l’Observatoire du Riz de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) annonce le Communiqué de presse reçu,   dont le Nigéria aura l’honneur d’accueillir du 21 au 23 Mai 2024  à Abuja ;

Ainsi durant trois (3) jours note le Communiqué,  les participants partageront leurs points de vue sur les meilleures pratiques en vue d’aligner les objectifs et d’élaborer une feuille de route pour accélérer la croissance d’un secteur rizicole compétitif en Afrique de l’Ouest.

Bien que la production nationale de riz se soit améliorée dans les pays d’Afrique de l’Ouest depuis la crise alimentaire de 2008, elle ne répond qu’à 60 % de la demande croissante et des préférences de la région informe le Communiqué.

Le communiqué de presse annonce en outre que pour y remédier, la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté en 2014 l’Offensive riz de la CEDEAO  qui constitue un cadre stratégique de la politique agricole de la CEDEAO (ECOWAP) conformément à l’agenda continental avec  le Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA) pour engendrer une relance durable et soutenue de la riziculture en Afrique de l’Ouest et soutenir les stratégies nationales de développement de la riziculture (SNDR) des États membres.

Ainsi la marche irréversible vers l’objectif d’atteinte de l’autosuffisance en riz d’ici 2025 est enclenchée avec la création  conjointe d’un « Observatoire du riz de la CEDEAO » (ORCE)  par la Commission de la CEDEAO et ses partenaires en décembre 2021.

Sur la base du plan d’action régional, des ateliers consultatifs, de la recherche sur le terrain et des recommandations des partenaires des secteurs public et privé à travers les États membres de la CEDEAO,

L’Assemblée générale de l’ERO représente une étape importante dans les efforts visant à améliorer la production, la distribution et la sécurité alimentaire du riz en Afrique de l’Ouest.

 L’événement réunira les principales parties prenantes de la chaîne de valeur du riz, à savoir les organisations paysannes, les transformateurs et les usiniers, les négociants et les distributeurs, les fournisseurs d’intrants, les instituts de recherche, les agences gouvernementales et les ministères, les organisations de développement et les ONG, les institutions financières, les sections nationales de l’ORE et les membres des groupes de travail sur le riz des États membres de la CEDEAO informe le Communiqué ;

Les parties prenantes à l’Assemblée examineront et valideront les recommandations ainsi que

la feuille de route de la CEDEAO sur le riz et la stratégie et l’orientation de l’ORE pour la mise en œuvre.

La réunion de deux jours sera également l’occasion de favoriser le réseautage et le partenariat entre les parties prenantes en vue de développer un secteur rizicole robuste et durable en Afrique de l’Ouest, conclut le Communiqué de presse.

Pour rappel, l’objectif de l’ERO est d’aider l’Afrique de l’Ouest à atteindre l’autosuffisance en riz d’ici 2030 grâce à des entreprises agricoles rentables, résilientes et écologiquement durables qui contribuent à la croissance économique rurale, à la réduction de la pauvreté et à l’équité pour les femmes.

Créé par la Commission de la CEDEAO dans le cadre de l’Offensive riz, l’Observatoire coordonne les programmes liés au secteur rizicole, les investissements publics/privés et les recommandations politiques pour les décideurs clés.

 L’ERO sert également de plateforme pour la collecte de données, l’analyse et l’échange d’informations.

Babacar Sene Journal Agropasteur/babaclimat(Communiqué de presse CEDEAO/DARD)

Laisser un commentaire