0 6 minutes 2 mois
Spread the love

Les Chambres d’Agriculture de France ont 100 ans .elles sont toutes présentes au Salon 2024 de l’Agriculture de Paris pour fêter leur centenaire pour dire oui un centenaire , un siècle de présence ça se fête pour la postérité. Ainsi les portes de Versailles qui abrite le entre d’Exposition sont largement ouvertes aux Chambres d’agriculture en cette soixantième édition du Salon International de l’Agriculture de Paris .Les Chambres d’agriculture, créées en 1924, sont des établissements publics dirigés par des élus.au service du développement des agricultures et des territoires.Elles représentent l’ensemble des acteurs du monde agricole, rural et forestier : exploitants, propriétaires, salariés, groupements professionnels…Depuis leur création, en 1924, les Chambres d’agriculture ont joué un rôle clé dans le développement et le soutien de l’agriculture française. Elles ont évolué pour répondre aux besoins des agriculteurs et des territoires, tout en contribuant à façonner l’avenir durable de l’agriculture.En 100 ans, les Chambres d’agriculture ont traversé des moments historiques forts aux côtés des agriculteurs.Un des temps forts c’est la création du réseau des Chambres d’agriculture et l’élaboration du projet 100 projets pour demain en vue d’améliorer la performance des exploitations et de créer plus de revenus pour les agriculteurs et de valeur dans les territoires. Ainsi depuis 100 ans, les Chambres d’agriculture accompagnent les agriculteurs dans l’amélioration de la performance économique, sociale et environnementale.et contribuent non seulement à l’avenir de l’agriculture française mais aussi à l’amélioration de la performance économique, sociale et environnementale des exploitations agricoles et de leurs filières à l’accompagnement dans les territoires, la démarche entrepreneuriale et responsable des agriculteurs ainsi que la création d’entreprise et le développement de l’emploi; Les chambres d’agriculture de France ont pleinement contribué à l’assurance d’une fonction de représentation auprès des pouvoirs publics et des collectivités territoriales.Les chambres d’agriculture sont présentes au niveau départemental, régional ,et sont constituées de 4 200 élus et emploient plus de 8 000 personnes..Elles sont des établissements publics pilotés par des élus professionnels Le réseau des Chambres d’agriculture avec l’élaboration de la stratégie 2019-2025 des Chambres d’agriculture répond pour elles d’être au service des agricultures et des territoires, une véritable instance nationale à l’échelon de cohérence , un service de proximité ancré dans les territoires.(Chambres d’agriculture France, instance nationale, Chambre régionale d’agriculture, l’échelon de cohérence, Chambre départementale d’agriculture, )Le réseau est engagé et 86 % des Chambres d’agriculture ont obtenu la certification, ce qui en fait le premier réseau consulaire certifié.A noter que le Réseau des Chambres d’agriculture est investi de quatre missions, définies dans le Code rural dans son article L510-1 CRPM ; il s’agit de contribuer à l’amélioration de la performance économique, sociale et environnementale des exploitations agricoles et de leurs filières, d’accompagner, dans les territoires, la démarche entrepreneuriale et responsable des agriculteurs ainsi que la création d’entreprise et le développement de l’emploi de contribuer par les services qu’ils mettent en place, au développement durable des territoires ruraux et des entreprises agricoles, ainsi qu’à la préservation et à la valorisation des ressources naturelles, à la réduction de l’utilisation des produis phytos et à la lutte contre le changement climatique et d’assurer une fonction de représentation auprès des Pouvoirs publics et des collectivités territoriales. Une Chambre représente auprès des Pouvoirs publics les intérêts agricoles de son territoireLes Chambres d’agriculture exercent une action d’influence auprès des instances européennes vêt internationales.De telles expériences ont motivé la création de Chambres d’agriculture en Afrique notamment en Afrique de l’Ouest au Burkina Faso , la Côte d’Ivoire , le,Malii le Niger, le Bénin et le Togo qui sont les précurseurs aujourd’hui.Il faut noter qu’au Sénégal , une tentative de création de Chambre d »agriculture n’a pas abouti pour véritablement contribuer à l’amélioration de la performance des exploitations doublée de la création de plus de revenus pour les agriculteurs de considération, de respect, de dignité et de valeur dans leurs territoires..Au Sénégal la création des Chambres d’Agriculture au Sénégal relevait du processus de mise en œuvre de la Loi d’Orientation Agro-Sylvo-Pastorale (LOASP) qui avait prévu la mise en place des Chambres d’Agriculture »afin de permettre à l’État de s’adresser à un seul interlocuteur à travers les organisations C’est exactement dans ce sens qu’on peut lier toute la cohérence et la volonté du gouvernement, du Sénégal depuis le Plan Sénégal Emergent, en passant par la LOASP, jusqu’au niveau des Chambres d’Agriculture .Le Salon International de l’agriculture de Paris Portes de Versailles en sa soixantième édition 2024 vit au rythme de la célébration des 100 ans des Chambres d’Agriculture de France 1924-2024 .Ainsi le Stand qui trône dans le Pavillon 4 B 86 est aux couleurs des chambres d’agriculture comme pour confirmer que l’anniversaire d’un centenaire, ça se fête!!pour construire ensemble l’Agriculture de demain.Babacar sene journal Agropasteur – babaclimat Dakar Sénegal

Laisser un commentaire