0 3 minutes 2 mois
Spread the love

En réponse à l’appel pressant pour la préservation du littoral sénégalais, 47 organisations écologiques et des citoyens originaires des communes côtières se sont rassemblés ce dimanche 05 Mai à 11h sur la plage de Diamalaye. Cette mobilisation d’envergure, dirigée par Mbacké Seck, écologiste de renom, vise à soutenir les mesures conservatoires prises par le Président Diomaye Faye pour protéger les côtes sénégalaises. Les organisations de défense de l’environnement, indignées par cette occupation illégale du littoral, ont toujours alerté sur cette situation et ont appelé à une action vigoureuse des autorités pour y mettre un terme. La récente décision des nouvelles autorités de suspendre les travaux de construction sur le littoral est accueillie avec soulagement et gratitude par ces organisations, qui y voient un pas décisif vers la préservation de ce patrimoine commun.. Le littoral sénégalais, s’étendant majestueusement sur 700 km, représente une richesse naturelle inestimable, abritant une diversité d’écosystèmes essentiels à la vie et à l’économie locales. Malheureusement, cette zone côtière est aujourd’hui de plus en plus menacée par une prédation foncière qui remet sérieuse remise en cause de son intégrité, notamment dans la région de Dakar, où une mafia s’approprie illégalement ces espaces au mépris des lois régissant le Domaine Public Maritime (DPM).Selon Mbacké Seck, coordinateur de l’événement : « Le choix du site de Diamalaye s’explique par le fait qu’ici nous avons des constructions dans le domaine public maritime alors qu’au terme de la loi le domaine public maritime est inaliénable, il ne doit être occupé qu’à titre provisoire. » Il ajoute que « Toute occupation doit être précaire et révocable ».Dans ce contexte, les signataires du mémorandum, lu par Thadée Adiouma Seck de Action pour la Justice Environnementale (AJE), expriment leur soutien total au Président de la République et saluent son engagement à restaurer l’intégrité du littoral. Ils s’engagent à collaborer avec les autorités dans ce processus de restauration et proposent leur expertise pour élaborer des solutions durables qui garantissent la préservation et la valorisation de ce précieux écosystème. La mobilisation citoyenne pour des plages propres et préservées est un témoignage vibrant de l’attachement des Sénégalais à leur littoral et à leur environnement. Ensemble, nous pouvons œuvrer pour préserver ce patrimoine naturel pour les générations futures.Babaclimat((site Echo Vert)

Laisser un commentaire