0 3 minutes 8 mois
Spread the love

A travers la formation initiée par le Ministère de l’Agriculture au Mali , les Femmes s’initient aux cultures Hors sol pour contribuer à l’atteinte de la Souveraineté alimentaire . Le micro jardinage et l’hydroponie sont parmi les options les plus choisies L’on distingue l’hydroponie passive ou la technique statique de culture qui consiste à laisser la plante puiser les nutriments dans le substrat, en fonction de ses besoins. C’est la solution recommandée si l’on souhaite cultiver hors sol à la maison. Il y a l’engrais hydroponique qui est un fertilisant utilisé pour la culture hors-sol et sans terre au delà de l’engrais organique. C’est un additif à un substrat inerte qui peut être composé de billes de feuilles de débris de récoltes tiges feuilles ou de fibres de coco ..Généralement des bassine ou bidons et pneus peuvent être utilisés pour cette pratique de culture qui est pratiquée comme son nom l’indique hors sol. Une des participantes à la formation Mme la Présidente Hawa Dolo de la Région de Douanza » s’est dite satisfaite de participer à la formation grâce à laquelle l’on pourra nous même faire pousser nos plantes et légumes hors sol; « Selon Mme Hawa Dolo  » Nous pourrons nous mêmes constituer nos engrais organiques que nous pouvons tirer de la terre et qui permettront aux plantes de mieux évoluer. Les supports également sont facilement accessibles estime t-elle. Considérant que les produits tirés sont sains à la consommation pour les familles Mme Dolo estime que les femmes pourront également en vendre aux marchés pour tirer des revenus et sauvegarder et préserver l’environnement car il n ‘y a plus d’usage de produits chimiques » .Vivement nous saluons cette formation et une occasion de remercier le ministère en charge de l’agriculture informe Mme Dolo qui prie en outre « que cette formation soit démultipliée chez les autres pour que nous puissions contribuer à asseoir une disponibilité alimentaire à manger sainement , préserver notre environnement et contribuer positivement à l’atteinte de la Souveraineté alimentaire . »Mme Dolo note avec satisfaction l’érection de son Cercle de Douanza en Région. » Nous sommes au nord du Mali sur la RN16 route de Gao; Le Cercle de Douanza faisait partie de la région de Mopti ; il est aujourd’hui érigé en région à la faveur du récent découpage administratif . Conclut -elle. Babacar sene journal Agropasteur

Laisser un commentaire