0 3 minutes 8 mois
Spread the love

La COP28 est prévue cette année à Dubaï du 30 novembre au 12 décembre: Oxfam au Sénégal promeut des approches inclusives, équitables et sexospécifiques pour faire face au changement climatique et à ses impacts. En prélude à la COP 28 prévue à Dubaï Emirats Arabes Unis , Oxfam au Sénégal participe depuis hier au Ghana à la COP Féministe organisée dans le cadre du programme African Activits for Climate Justice (AACJ) que FEMNET, Oxfam, AYC, PACJA et Natural Justice mettent en œuvre dans 8 pays d’Afrique dont le Sénégal. La COP 28 , la Convention des Parties sur le Climat est une rencontre internationale qui réunit chaque année plus de 30000 participants; son objectif est pour faire avancer les négociations climatiques; c’est également un rendez-vous capital qu’Oxfam et les organisations de la société civile ne manquent pas pour sensibiliser l’opinion publique sur les conséquences néfastes du changement climatique pour le monde et plus particulièrement les communautés vulnérables des pays en développement. L’objectif de cette rencontre placée sous le thème de la « Transition Juste » est de mettre l’accent sur l’importance d’avoir des approches inclusives, équitables et sexospécifiques pour faire face au changement climatique et à ses impacts. Plus particulièrement, il s’agit de veiller à ce que la transition vers un avenir durable ne laisse personne de côté, en particulier les femmes, les filles et les communautés marginalisées. Pour mieux faire entendre la voix des femmes qui, au travers de leurs actions au quotidien tentent de s’adapter ou d’atténuer les effets du changement climatique, Oxfam au Sénégal participe à cette rencontre avec son partenaire local l’association « Dynamique Femme » de Joal Fadiouth (127 km au sud de Dakar). En début de cette année, l’association a activement pris part à la campagne « Elever la voix des femmes du Delta » organisée par Action pour la Justice Environnementale (AJE) dans le cadre du projet AACJ et qui a permis de mobiliser plus de 1500 personnes autour de l’impact négatif du changement climatique et sur la sauvegarde des moyens d’existence des femmes du Delta du Saloum. Babaclimat .(oxfam senegal)

Laisser un commentaire