0 4 minutes 2 semaines
Spread the love

 Docteur El hadji Traoré  est vétérinaire, vue la récurrence des maladies et affections à l’approche  de la Tabaski, il évoque ici le problème de la météorisation surtout spumeuse ou tympanisme ruminal, qui doit être considéré comme une urgence médicale chez les Ovins /Caprins .

. En médecine, la météorisation est le gonflement de l’abdomen par accumulation anormale de gaz. C’est un problème courant en médecine vétérinaire confirme Dr Traoré qui  met au banc des accusés l’alimentation,  principal origine de la Météorisation Spumeuse.

.Lors d’une consommation excessive de légumineuses ou de céréales trop finement écrasées, les bulles de gaz ne peuvent pas atteindre le sac dorsal du rumen et restent piégées au sein de son contenu liquidien, avec lequel elles forment une mousse stable.

En réalité  selon Dr Traoré,  la météorisation spumeuse (primaire ou nutritionnelle )  a pour origine l’alimentation ; et elle  est plus rare que la météorisation gazeuse (secondaire). Mais assez fréquente en cette période ante Tabaski.

Le plus souvent, les gens achètent un mouton sans connaître son régime alimentaire passé, mais veulent très rapidement lui donner des rations concentrées pour forcer la prise de poids.

 Ce qui réduit la rumination et donc l’arrivée de grandes quantités de salive dans le rumen avec un effet tampon. Cela perturbe le faciès microbien du rumen et entraine donc une acidification excessive du milieu ruminal.

 Les facteurs qui contribuent à sa formation sont complexes, en les passant en revue, l’on note une mousse  qui n’est pas évacuée par le mécanisme d’éructation et, au fur et à mesure que le gaz est piégé, le rumen se distend ;  Cela est parfois fatal à l’animal, en raison des effets néfastes sur les systèmes respiratoire et cardiovasculaire (diminution du débit cardiaque, augmentation de la pression artérielle et des résistances périphériques dues au blocage du retour veineux par le rumen distendu).

Pour la conduite à tenir Dr Elhadji Traoré recommande de consulter rapidement un vétérinaire. ; il est en outre conseillé  de procéder à l’ ‘administration de bicarbonate dissous dans l’eau pour neutraliser l’acidité ruminale ; ce qui  peut aider à maintenir l’animal en vie en attendant l’arrivée du spécialiste.

Mais, le mieux  renchérit Dr Traoré , c’est d’éviter cela en portant le choix sur  un aliment grossier (fanes de légumineuses, paille de céréales…) nécessaire pour assurer un encombrement adéquat du rumen compatible avec la rumination considérant les moutons comme des herbivores ruminants.

Docteur Elhadji Traoré conseille aux populations d’éviter de donner des restes de repas trop gras et de donner modérément  les aliments concentrés.

Bon Tabaski à tous !!!!!

.Dr El Hadji Traoré, DMV, PhD, HDR, ancien Directeur scientifique de l’Isra

Laisser un commentaire