0 8 minutes 3 semaines
Spread the love

Le Lancement du WATEC 2024 a eu lieu ce Mardi au Sénégal à la Résidence de l’Ambassadeur d’Israël au Sénégal où Son Excellence Ben Bourgel avec ses collaborateurs et les organisateurs ont reçu les invités notamment le Ministère de l’Agriculture de la Souveraine alimentaire et de l’Elevage , les autorités de Hauts Conseils des Collectivités Territoriales( HCCT) , les députés , le secteur privé, les Organisations de femmes, de jeunes , de la Société civile et la presse. Cette journée riche en enseignements a permis à certains participants de recentrer le débat sur la problématique de l’eau dont notre pays court toujours à sa maîtrise qui constitue la centralité des interventions. De certains avis, l’on tire la quintessence de cette ressource qui interpelle plus d’un de par sa transversalité, de sa nécessité d’être pris à bras le corps par les autorités et de son caractère vital. Une telle ressource comme le demandent certains, mérite l’engagement des États et le soutien des autorités notamment les parlementaires les élus locaux en termes de lois et de textes réglementaires pour la rendre disponible la protéger étant entendu que notre agriculture y dépend fortement. Et la nécessité d’explorer le Know How israélien et se confronter à l’expertise Israélienne n’est que bénéfique pour nous pour participer à Watec 2024 en termes de maîtrise de l’eau , d’avoir les innovations technologiques de mobilisation et de gestion des ressources , des systèmes de gestion intelligents , des investissement et infrastructures de l’eau. Pour Son Excellence l’Ambassadeur d’Israël au Sénégal Ben Bourgel , les présentations illustrent les problématiques communes qui font l’objet de préoccupations liées à l’accès à l’eau, à l’organisation et à la préservation des ressources. Le WATEC souligne l’importance des investissements énergie verte les autres aspects liés au numérique aussi. En termes de logistiques, d’administration pour la participation WATEC C’est la recherche de partenaires retrouvailles de personnes expertes dans le domaine de l’eau, et donner sens à la Coopération entre les pays. Et durant 3 à 4 jours ce sont des conférences, des visites , des B to B qui vont faire l’objet d’animation au cours du WATEC Auparavant les présentations de Mme Tammy Eraan Chef de la Division Francophone à MASHAV Responsable du Programme Asie Pacifique Mashav en vision conférence ont permis d’avoir un aperçu de la situation de l’Eau en Israël un pays dont les 2/3 de terre sont arides, une pluviométrie de 300 mm par an, mais leader dans le domaine de l’eau avec 9,9 Millions habitants, 22000 km de superficie, densité de 450 habitants par KM2, 200 000 Hectares de champs irrigués, et 14000 Fermes et 1000 installations industrielle. L’état d’Israël a préconisé des solutions idoines pour arriver à régler ces problèmes pour lesquels les ressources en eau sont confrontées notamment la contamination, l’intrusion des eaux de mer, et aquifères, le changement climatique ;En Israël, l’adoption d’une bonne gestion et d’une bonne distribution des eaux a permis une meilleure caractérisation des utilisateurs et la création de nouvelles sources d’eau, la réhabilitation des anciennes sources d’eau et l’utilisation des eaux inutilisables .Le centre MASHAV a fait l’objet de présentation par l’Attaché de Mashav aux Affaires de développement agricole Avidan Ranny B.SC Ag qui travaille sur le transfert de savoir-faire, la formation, le stage, le conseil, le partenariat , les organismes international, le secteur privé ,les institutions académiques les petits producteurs les communautés rurales les groupements de femmes au Sénégal .Une journée riche en enseignements sur des présentations détaillées ressorties de questions réponses cadrant bien les besoins en termes de participation, de logistiques, d’administration d’attentes, de rencontres et au-delà des entreprises, de la présence des autorités, les institutionnels, les avis de la recherche, des universités et du secteur privé sont fortement attendus ; d’où un réel intérêt de voyager en délégation recommande Son Excellence. Son Excellence s’est exprimée et n’a pas manqué de traduire toute sa satisfaction avant de confirmer toute sa disponibilité de tous les services ;Concernant les questions sécuritaires dont ont fait état certains participants, Son Excellence rassure qu’elles sont des questions qui les accompagnent toujours dans leur quête inlassable de l’émergence ; il persiste et signe en affirmant que les délégations seront en toute sécurité car toutes les initiatives sont prises d’ores et déjà pour la sécurité qui est leur tranquillité respectée Son Excellence a informé de la disponibilité d’un point focal WATEC à l’Ambassade et de ses collaborateurs personnels de l’Ambassade qui ne ménagerons aucun effort pour non seulement cibler les intervenants mais aussi répondre aux sollicitations des uns et des autres ;Il est en outre revenu en conclusion sur la préparation dont le but recherché est de mettre les choses au clair et renforcer les liens de contacts et identifier à qui parler , avant de renouveler l’engagement d’être à l’écoute de tous et de répondre aux sollicitations pour faciliter les meilleures conditions de participation au WATEC 2024 pour trouver les meilleures opportunités de rencontres, permettre le renforcement de la coopération au-delà des observations, invitation et engagement. Une occasion pour Son Excellence Ben Bourgel « d’inviter le Ministre de l’Agriculture de la Souveraineté Alimentaire et de l’élevage fortement représenté sous la conduite du CT Boubacar Dramé que nous remercions et une invitation lui sera envoyée pour venir assister au « WATEC 2024» en Israël ; parce que comme vous le savez l’Israël a de nombreux problèmes dans le domaine de l’eau , très similaires que ceux du Sénégal et nous en Israël nous avons développé différentes technologies pour combattre ces problèmes d’eau . Il faut saluer l’axe de coopération exemplaire entre le Sénégal et l’Israël dans le domaine de l’agriculture que nous comptons renforcer à travers le Know How israélien « Babacar Séne Journal Agropasteur/babaclimat.

Laisser un commentaire