0 6 minutes 1 mois
Spread the love

La mise en place de la Plateforme  CCASA résulte d’une réelle volonté du Ministère de l’Agriculture  de  coordonner le volet changement climatique du secteur agricole en vue de recentrer le rôle de l’État sur ses missions régaliennes dans tous les maillons des différentes chaînes de valeurs au profit des producteurs agricoles, pastoraux et halieutiques et à toutes les échelles.

Néanmoins le contexte  est  marqué par une  productivité  faible en raison d’une mauvaise maîtrise et du faible degré d’application de la science et de la technologie

. Il semble donc évident que cet état de fait renforce la vulnérabilité des producteurs face à la variabilité et aux changements climatiques.

Aujourd’hui, il se dégage un consensus sur le fait que le capital humain, pilier de l’exploitation agricole, est considéré comme un levier primordial pour le développement du secteur agricole et rural.

En réalité, en l’absence d’actions d’adaptation efficaces et anticipées, la majorité des effets des changements climatiques pourraient avoir des impacts négatifs très importants pour les exploitations familiales.

Il devient donc crucial de mettre en place avec les acteurs à la base, des stratégies d’adaptation de l’Agriculture pour faire face aux effets néfastes des changements et de la variabilité  climatique.

 L’intégration des services climatiques comme outil d’aide de prise de décision est en adéquation avec les orientations du secteur pour renforcer les capacités d’adaptation des producteurs.

En revanche, des actions d’adaptation bien planifiées pourraient permettre de renforcer la résilience des petits producteurs.

C’est dans ce cadre qu’une formation est initiée à l’attention des membres de la Plateforme nationale de Dialogue Science-Politique pour Adaptation de l’Agriculture et la Sécurité alimentaire face au changement climatique (PLATEFORME CCASA)  en collaboration  avec  l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie  (ANACIM) son  partenaires de mise en œuvre du projet, avec comme mandat de fournir des services climatiques avec le développement de la plateforme numérique (Agdatahub) , un outil d’aide à la prise de décision pour les acteurs du système agricole dans un contexte de changement climatique en vue de  renforcer le système de production et de diffusion des informations météorologiques.

La formation  qui est prévue  le 11 Juin 2024, cible les membres de la plateforme nationale (directions servies techniques et média) et animée par des experts avec une expérience solide du processus et  dans le domaine de l’Agriculture et des changements climatiques en particulier sur les questions d’intégration de la dimension changement climatique dans les politiques. à la sphère Ousmane Tanor Dieng de Diamniadio, au Bâtiment A au 8é étage du MASAE.

A travers cette formation dont l’objectif est de renforcer les capacités techniques des membres  de la Plateforme CCASA sur les outils Agdatahub , les membres  vont  connaitre et se familiariser avec les outils utilisés dans le cadre de la domestication des Conseils Agricoles ; ils vont en outre maîtriser l’outil  pour aider à la prise de décision et l’orientation politique nécessaire pour  faire face au changement climatique  tout en montrant l’importance et la pertinence de son utilisation  pour l’orientation des politiques et des producteurs , pour qui l’outil contribue à l’amélioration de leurs  capacités d’adaptation au changement climatique. .

Le  renforcement de  la vulnérabilité des  producteurs face à la variabilité et aux changements climatiques définie comme étant « la situation dans laquelle un système est sensible ou incapable de faire face aux effets néfastes des changements climatiques, y compris la variabilité du climat et les phénomènes extrêmes. Elle est fonction de la nature,  appelle à l’expertise de l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI) est un centre de recherche du CGIAR, un partenariat mondial de recherche pour un avenir de sécurité alimentaire dont la science se consacre à la réduction de la pauvreté, à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à l’amélioration des ressources naturelles et de l’environnement et qui  vise l’amélioration de l’accès de la recherche agricole et des fournisseurs de services de vulgarisation en Afrique aux connaissances, technologies et aux outils de prise de décision permettant d’améliorer la résilience de l’agriculture et des systèmes alimentaires face au changement climatique ;un état de fait dont les objectifs  cadrent  avec. les missions assignées à la Plateforme nationale de dialogue science politique pour l’adaptation de l’Agriculture et la sécurité alimentaire.

Ainsi l’atelier de Formation sur l’outil Agdatahub  pour faire face au Changement Climatique en favorisant et accélérant la Transition Numérique du Secteur Agricole organisé par la Plateforme CCASA à l’attention de ses membres se veut contributif  à leur familiarisation, à leur maîtrise et à leur connaissance  avec l’outil Agdatahub  et à l’effectivité, à l’expérimentation de son application pratique;

Babacar Séne Journal Agropasteur/babaclimat

Laisser un commentaire