0 4 minutes 1 semaine
Spread the love

C’est le thème débattu ce Jeudi 11 juillet 2024 par L’Association Climate Chance qui propose un nouveau cycle d’eMags pour l’année, portant sur deux axes : l’action climat en Afrique et l’adaptation en Europe. En tant qu’événement partenaire « EU Green Week », cet eMag vise à rassembler différents acteurs (décideurs politiques, chercheurs, société civile, entreprises, etc.) autour du thème de la résilience de l’eau dans la gestion des inondations dans les villes et régions européennes. L’objectif est de fournir un espace d’échange d’expériences et de bonnes pratiques, afin d’être mieux préparé à affronter ces catastrophes extrêmes liées à l’eau, tout en collaborant, en tant qu’alliée, avec la nature, et de rendre les territoires plus résilients.Outre la dégradation des zones humides et d’autres écosystèmes hydriques, l’Europe a connu une augmentation de phénomènes climatiques extrêmes : fortes précipitations, inondations, sécheresses… Il est urgent de mettre en place des politiques d’adaptation intégrant la gestion de l’eau dans les espaces urbains au sein des territoires de l’UE.Comment les villes et régions européennes intègrent-elles la question de l’eau dans les actions d’adaptation au changement climatique ? Quel rôle les solutions basées sur la nature peuvent-elles jouer dans la restauration des cycles de l’eau ? Climate Chance poursuit ainsi sa mission de mobilisation et de travail multi-acteurs sur les enjeux majeurs d’adaptation et d’atténuation du changement climatique en Afrique et en Europe. Il fera intervenir , Mme Tania Martha Thomas, Chargée de Recherche, Association Climate Chance, M. Joffrey Lapilus, Chargé de mission Eau et Climat, Partenariat Français pour l’Eau,Mme Sarah Lund, Directrice des collaborations internationales et des initiatives stratégiques de durabilité, Klimatorium (Danemark), Mme Claudia Niessen, Bourgemestre, Ville de Eupen (Belgique),Mme Alice Tort, Etudiante en Master, Gouverner les transitions écologiques des villes EU, SciencesPo Paris, Mme Ginevra Figini, Etudiante en Master, Gouverner les transitions écologiques des villes EU, SciencesPo ParisAinsi en partenariat avec Construction21Partenariat Français pour l’Eau , L’association Climate Chance à quelques mois des 3 COP de la fin d’année 2024 (climat, biodiversité et désertification), offre l’eMag offre chaque mois à travers un espace d’échanges et de partage d’actualités, de bonnes pratiques, de retours d’expériences, d’expertises, s’appuyant sur les analyses de l’Observatoire.Il faut en outre que l’adaptation, définie comme « le processus d’ajustement au climat réel ou prévu et à ses effets, afin d’atténuer les dommages ou d’exploiter les opportunités bénéfiques », est basée sur les risques et les vulnérabilités d’une zone donnée. Elle est ancrée localement ou « basée sur le lieu », en ce sens qu’elle dépend des caractéristiques climatiques, géographiques, socio-économiques et même politiques d’un lieu. C’est là que réside l’importance de la planification, de la coordination et de la mise en œuvre des mesures d’adaptation au niveau des autorités régionales et locales.Babaclimat /journal Agropasteur

Laisser un commentaire