0 4 minutes 2 mois
Spread the love

La restauration des terres, la désertification et la résilience à la sécheresse, sous le slogan « Notre Terre. Notre futur. Nous sommes Generation Restoration »C’est le thème de la Journée Mondiale de l’Environnement qui est célébrée le 5 Juin de chaque année. C’est depuis 1973 que cette journée est célébrée le 5 Juin ; et pour cette édition 2024, le thème porte sur la restauration des terres, la désertification et la résilience à la sécheresse, sous le slogan « Notre Terre. Notre futur. Nous sommes Generation Restoration » ;Cette année 2024 marques le 30 e anniversaire de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). Selon la CNULD, jusqu’à 40 pour cent des terres émergées de la planète sont dégradées, et le nombre et la durée des sécheresses ont augmenté de 29 pour cent depuis 2000. Sans action urgente, les sécheresses pourraient toucher plus des trois quarts de la population mondiale d’ici 2050. C’est année aussi marque la seizième session de la Conférence des parties à la Convention (COP16) qui aura également lieu à Riyad, en Arabie Saoudite, du 2 au 13 décembre 2024, où le monde se rassemblera pour viser à accroître les ambitions et les investissements pour restaurer 1,5 milliard d’habitants d’hectares de terres dégradées d’ici 2030, pour parvenir à un accord collectif sur la manière de lutter contre l’aggravation des sécheresses, pour nourrir des populations croissantes sans convertir davantage de terres ni épuiser nos sols, et pour garantir des droits fonciers sûrs pour tous dans toutes les régions du monde. En tant que plaque tournante mondiale de la gouvernance environnementale, Genève joue un rôle important dans la réponse mondiale à la désertification, à la dégradation des terres et à la sécheresse. Disposant d’une solide expertise pour contribuer aux processus mondiaux abordant ces problèmes, des experts de premier plan s’exprimant lors de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement cette année à Genève souligneront comment les parties prenantes à Genève font face aux impacts et préviennent les risques posés par cette crise sur les personnes et la planète en élaborant des politiques pour accélérer l’action en faveur de la restauration des terres et de la résilience à la sécheresse. Genève accueille également cette année la publication du rapport de l’’OMM sur les Prévisions climatiques mondiales pour les 5 prochaines années ; une mise à jour annuelle à décennale des prévisions de températures pour les cinq années à venir. Ce rapport a été compilé avec des centres de prévision à long terme dirigés par le Met Office du Royaume-Uni et publié pour coïncider avec le principal discours sur la politique climatique du secrétaire général de l’ONU à New York. Une conférence de presse aura lieu avec le Secrétaire général adjoint de l’OMM et un expert de l’OMM.BABACLIMAT

Laisser un commentaire