0 5 minutes 7 mois
Spread the love

Aujourd’hui l’on note de plus en plus les menaces qui pèsent sur les moyens de subsistance agricoles  et sur  la sécurité alimentaire ; mais aussi la percée intervenue au niveau de la science et de  l’innovation  captivant ainsi  l’imagination des praticiens du développement une alternative fiable qui a permis d’éviter les pièges des coûts de transaction élevés et d’étendre la portée potentielle des  polices d’assurances en zones rurales auparavant considérées comme non assurables;

Les communautés se retrouvent ainsi dans un dilemme voire un doute ainsi qui influent  sur la capacité de souscrire une assurance.

Un défi important à relever qui appelle une approche multiplicité impliquant aussi bien les gouvernements mais aussi les compagnies assurances, les agences de développement clés ONG et les communautés locales.

C’est en cela que s’attelle l’initiative OneCGIAR sur le renforcement de la résilience systémique face à la variabilité et aux extrêmes climatiques (ClimBeR) lancé au Sénégal depuis 2022 et qui travaille avec des partenaires nationaux pour réduire les risques liés aux moyens de subsistance et aux chaînes de valeur liées au système de production à grande échelle.

Il s’agira désormais de transformer la capacité d’adaptation au changement climatique des systèmes alimentaires, fonciers et hydriques dans six pays  à revenus faibles  de manière  à accroître la résilience des systèmes de production des petits Exploitants pour faire face aux effets du changement climatique .

C’est dans ce cadre que ClimBeR et la CNAAS organisent  un atelier réunissant les parties prenantes  afin d’approfondir les connaissances et les stratégies pour améliorer la résilience des exploitations agricoles grâce à l’adoption à grande échelle de l’assurance indicielle

L’objectif visé à travers cet atelier d’une journée est de réunir les différents acteurs de la chaîne d’approvisionnement en réponse à l’intérêt croissant pour l’assurance au Sénégal

 L’Atelier combinera en outre, les expériences et les assurances apprises par les chercheurs et les pratiques sur la prestation de produits d’assurance indicielle..

Il explorera également des niches pour stimuler l’adoption de l’assurance indicielle  dans le pays.

Avec cet Atelier , il s’agira de forger de nouveaux partenariats et acquérir de nouvelles expériences qui pourront contribuer à affiner et à mettre à l’échelle les produits de gestion des risques et jeter les bases d’une transformation agricole inclusive au Sénégal.

Au préalable (3) trois sessions feront l’objet d’animation au cours de cet atelier après l’ouverture.

Elles concernent les leçons apprises sur l’assurance indicielle au Sénégal, avec les expériences partagées sur la CNAAS dans la couverture des risques agricoles bilan et perspectives, celle de ILRI, du PAM du Maroc  de la Zambie et du Kenya; mais aussi sur les principaux défis pour l’assurance  indicielle dans le contexte du Sénégal et enfin  sur l’amélioration de l’accès et de l’adoption de l’assurance indicielle pour l’agriculture.

D’autres préalables viendront compléter ; il s’agit des  travaux de quatre (4)  groupe portant sur la volonté de souscrire une assurance et la prise en compte des coûts, sur les infrastructures, sur la fiabilité et l’exactitude des données et la capacité institutionnelle et la confiance qui ne manqueront pas d’apporter des solutions face aux cinq( 5)  défis à relever qui  ont pour nom la volonté de souscrire une assurance, les considérations relatives aux coûts, les  limites de l’infrastructure, la fiabilité et l’exactitude des données ,  la  capacité institutionnelle et  la confiance.

Clim BeR collabore avec la Compagnie Nationale de l’Assurance Agricole du Sénégal(CNAAS)  pour stimuler l’adoption de l’assurance agricole afin d’améliorer la capacité d’adaptation des petits exploitants agricoles.

Babacar Sene Journal Agropasteur/babaclimat

Laisser un commentaire