0 3 minutes 3 mois
Spread the love

L’objectif de la CNULCD est de garantir que les femmes et les filles soient autonomes dans les efforts mondiaux visant à atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres.​Nous ne pouvons pas parvenir à la neutralité en matière de dégradation des terres sans l’égalité et l’équité entre les sexes. L’inégalité entre les sexes est omniprésente. Dans la majorité des pays du monde, les lois ou les coutumes entravent l’accès des femmes à la terre ou à la propriété. En général, les femmes se voient refuser des droits égaux en matière d’héritage.​L’inégalité entre les sexes affecte l’accès des femmes aux ressources et leur capacité à contrôler les ressources ou les connaissances. Cela limite leur accès aux structures financières et de soutien. Cela réduit leur influence dans les réseaux communautaires, culturels et formels. Cela réduit leur contribution aux processus de prise de décision collective.​Lorsque les terres se dégradent et que les terres utilisables se raréfient, les femmes rurales sont généralement les plus touchées. Ils sont souvent plus vulnérables à la pauvreté et bénéficient généralement de protections juridiques et d’un statut social plus faibles. ​Mais lorsque les femmes sont autonomisées, des familles et des communautés entières en bénéficient, et ces bénéfices peuvent être transmis aux jeunes et aux générations futures.​De même, lorsque les femmes et les hommes ont des droits fonciers égaux, les femmes sont plus susceptibles d’investir dans des pratiques de conservation des sols et de gestion durable des terres, comme la plantation d’arbres. du progrès environnemental.​​Notre objectif est de travailler avec des partenaires pour promouvoir des politiques et une gouvernance positives en matière de genre, de sensibilisation et de plaidoyer communautaire, et de documenter les progrès en capturant et en défendant l’action transformatrice.​Babaclimat (source CNULCD )

Laisser un commentaire