0 6 minutes 3 jours
Spread the love

LE SOMMET DE L’ÉLEVAGE 2022 à Clermont Ferrand : Le cap des 100 000 visiteurs atteint et franchi en 2022 : Les organisateurs comptent « Poursuivre leur développement pour accueillir, en 2023, 1 600 exposants et 110 000 visiteurs » et organiser les concours nationaux de la race LIMOUSINE et de la race BRUNE. Les 3, 4, 5 et 6 octobre 2023. Cette 31e édition se termine sous les meilleurs auspices. « L’objectif est plus qu’atteint » se réjouit Fabrice Berthon, Commissaire Général à travers le communiqué de presse reçu sur le bilan du Sommet 2022. « 105 000 visiteurs dont près de 5 000 internationaux ont déambulé dans les allées du salon ».« Il faut souligner que cette édition était de haute tenue avec de beaux concours dont le National Charolais particulièrement relevé cette année et un nombre record de conférences techniques » renchérit Jacques Chazalet, Président du SOMMET. Le SOMMET de la convivialité Pour les 1 521 exposants présents, cette 31e édition est également une belle réussite avec d’importantes affaires conclues dans les allées et de nombreux moments de convivialité. La soirée des Jeunes Agriculteurs a rencontré un vif succès. « C’était une première et quelle première ! 5 000 personnes y ont participé » souligne Fabrice Berthon. Tout comme la soirée parrainée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui a vu 1 500 personnes, exposants, organisations professionnelles et politiques, se retrouver pour un temps de convivialité et d’échanges. Un rendez-vous politique d’importance Cette 31e édition a également été un rendez-vous politique de grande importance avec la visite de Marc Fesneau, Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, mardi 4 octobre et la présence de nombreuses délégations parlementaires. « Réel temps de travail et d’échanges avec les éleveurs et les organisations professionnelles, la venue du Ministre de l’Agriculture a été particulièrement appréciée » explique Jacques Chazalet. Il poursuit « Les sénateurs sont venus en nombre cette année, avec, pour la première fois de son histoire, la visite du Président du Sénat, Gérard Larcher. Preuve que le SOMMET demeure un rendez-vous politique de premier ordre ». La barre des 5 000 visiteurs internationaux franchie L’année 2022, marque la reprise du visitorat international avec une fréquentation digne de celle de 2019, dernière édition ayant pu recevoir l’ensemble des délégations étrangères. « Cette édition aura été celle des retrouvailles, il y a eu un réel engouement de la part des visiteurs étrangers très heureux de retrouver le club international. Nous avons comptabilisé 5000 visiteurs étrangers provenant de plus de 80 pays» explique Benoit Delaloy, Responsable International. Cette année, le SOMMET mettait à l’honneur la Mongolie, une opération réussie, grâce à des liens tissés depuis de nombreuses années qui ont permis de préparer la venue de cette belle délégation. « C’est une opération bien menée de bout en bout avec la mise en place de nombreuses choses très concrètes : visites d’élevages, conférence, exposition de yacks, yourte, restauration mongole… et signature d’un accord de coopération entre les ministres de l’agriculture de nos 2 pays !». Autres points d’orgue, la soirée internationale de l’élevage qui a rassemblé entre 300 et 400 personnes, mais surtout le Congrès Européen Hereford, qui a regroupé une petite centaine d’éleveurs étrangers provenant de 10 pays « Tous sont ravis et ont pu visiter des élevages Hereford et découvrir Clermont-Ferrand et ses alentours. Un congrès qui a permis la naissance d’échanges très riches et constructifs. Avec cette belle édition, le dynamisme impulsé et le programme riche au niveau international, les délégations devraient être encore plus nombreuses l’an prochain ». « D’autant que sont programmés les concours nationaux des races Limousine (bovin viande) et Brune (bovin lait). Deux races très internationales. » précise Bruno Dufayet, Président de l’APRAMAC, association qui organise les présentations animales au sein du SOMMET. Prise de conscience de l’année mondiale du pastoralisme Cette nouvelle édition a permis, entre autres, de sensibiliser le monde de l’élevage mais également le monde politique à l’année 2026, qui sera l’année mondiale du pastoralisme et des pâturages. « Tout le monde semble s’accorder pour dire que le point d’orgue de cette année devra se dérouler au SOMMET DE L’ÉLEVAGE avec de grands temps forts autour de ce thème » souligne Fabrice Berthon. Pleinement conscients de leur responsabilité et profondément engagés dans ces domaines, le SOMMET a fait de la dimension durable son ambition majeure pour l’agriculture de demain en s’attachant à promouvoir l’ensemble des avancées et innovations en matière de préservation de la Nature et de l’Homme.Cet engagement d’envergure s’appuie sur une nouvelle identité visuelle et un parti-pris désormais fièrement exposé : Le SOMMET DE L’ÉLEVAGE, LE MONDIAL DE L’ÉLEVAGE DURABLE. En conclusion, Jacques Chazalet et Fabrice Berthon sont unanimes « Poursuivre notre développement pour accueillir, en 2023, 1 600 exposants et 110 000 visiteurs ». L’édition 2023 accueillera les concours nationaux de la race LIMOUSINE et de la race BRUNE. Rendez-vous les 3, 4, 5 et 6 octobre 2023Babacar sene journal Agropasteur (communiqué de presse Sommet Élevage )

Laisser un commentaire